Pin It

ph17Une convention de partenariat de 10 milliards de fcfa a été signée le 23 octobre 2015 à Ouagadougou entre l’État du Burkina Faso à travers le ministère de l’Économie et des Finances, le MENA et le FONAENF. Cette convention vise à renforcer les capacités d’intervention du FONAENF pour l’organisation de campagnes d’alphabétisation répondant aux besoins réels des différents

groupes cibles, tout en tenant compte de l’étendue et de la diversité de la demande. Cet appui s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme de Développement Stratégique de l’Éducation de Base (PDSEB) 2012-2021.
Ce programme poursuit l’un des objectifs globaux à savoir : alphabétiser et former prioritairement les jeunes de 15-24 ans arrivant sur le marché du travail, conformément aux orientations de la SCADD afin de contribuer, d’une part, à porter le taux d’alphabétisation à 60% en 2015 dont 60% de femmes et à 75% en 2021 dont 60% de femmes, et d’autre part, à accroître le niveau de qualification des jeunes.
Cette convention est une bouffée d’oxygène qui va permettre au FONAENF de répondre aux différentes sollicitudes dont la structure fait l’objet ces dernières années.

Des partenaires de la société civile comme l’APENF et PAMOJA/ Burkina ont fortement contribué à travers l’élaboration d’un argumentaire, à la réussite du plaidoyer qui a été fait, en faveur de l’augmentation du financement de l’État.

Pin It